Une répétition de Cendrillon à l’Opéra de Lyon avec la Brigade du Ballet

Une opportunité de visiter l’Opéra de Lyon, de se glisser dans les coulisses et d’observer les danseurs aux corps gracieux perfectionner leurs mouvements. Voilà ce que la Brigade du Ballet (ici aussi) m’a offert ce mercredi d’octobre.

Nous sommes une petite dizaine de créatifs-en-herbe (photographes, vidéastes, écrivains, dessinateurs) à pénétrer dans les lieux de l’Opéra. L’endroit est noir, fascinant, un peu oppressant même, et me rappelle le Palais de Justice de Nantes (normal, ces deux lieux sont signés Jean Nouvel). Après déambuler dans les sous-sols et autres salles de spectacle, nous montons au 11ème étage, à la magnifique salle de répétition. Contrastant avec l’univers sombre des autres étages, ici, sous le dôme en verre, nous avons l’impression de prendre un bain de lumière.

Quelques danseurs sont en train de répéter le ballet Cendrillon de Maguy Marin, une des pièces clés de l’Opéra de Lyon depuis 1985. Je m’approche d’une danseuse assise au coin de la salle et qui semble être en train de trucider avec acharnement ses nouvelles pointes à coup de ciseaux. Elle, c’est Cendrillon (une des deux danseuses qui jouera ce rôle) et m’explique en souriant que chaque danseur, à sa manière, personnalise ses chaussures afin de les rendre un peu moins pénibles.

Je dirige ensuite mon attention (et mon objectif) vers les danseurs au mileu de la salle. Là, sous la direction d’une danseuse plus expérimentée (qui a joué le rôle de Cendrillon auparavant) les danseurs répètent leurs gestes, leurs sauts, leurs levers de jambe. Ils bougent avec une certaine rigidité gracieuse, et on m’explique que dans cette interprétation, les personnages jouent des marionnettes. Ils enfilent par moment des masques de poupées

Un grand merci à la Brigade du Ballet, j’espère pouvoir revenir pour d’autres répétitions !

Ce contenu a été publié dans Lyon, photo, spectacle, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *